textile equipment, textile machinery africa, ethiopia, tanzania





  Les entreprises d'exportation mauriciennes vulnérables face à la crise

      lexpress.mu - 13/02/2009
     

En termes d'emploi et de profitabilité, les entreprises d'exportation mauriciennes enregistrent des reculs qui présagent d'un avenir immédiat pas vraiment prometteur. C'est ce que révèle le Bureau central des Statistiques (BCS) dans son rapport sur le troisième trimestre pour ce secteur.




A la fin du troisième trimestre 2008, le nombre d'entreprises du secteur EPZ se chiffrait à 413 alors qu'elles étaient 407 trois mois auparavant, et 409 l'an dernier. De plus, durant le troisième trimestre de cette année, dix sociétés, dont quatre dans le domaine du textile et deux dans le commerce des fleurs, ont fermé boutique. Il faut noter que le secteur du textile est le segment le plus important des Exported Oriented Entreprises (EOE, ndlr: entreprises d'exportation).

Concernant l’emploi, durant l’avant dernier trimestre 2008, le nombre total d’employés, lequel s’élevait à 64 648 en fin juin, a diminué de 1 820 pour se chiffrer à 62,828 en septembre. Ainsi, à la fin de septembre 2008, le nombre d’employés masculins a baissé de 1 012 alors que le nombre d’employées a décru de 808. Donc, à la fin du mois de septembre 2008, 18, 038 travailleurs étrangers opéraient dans le secteur EPZ alors qu’à la fin de juin 2008, ils étaient 18 141 à y exercer. Cela implique qu’il y a quatre entreprises d’exportation et 4 319 travailleurs en moins en septembre 2008, comparé à la même période en 2007.

Parallèlement, le nombre global d'exportations des EOE pour le troisième trimestre 2008 est de l'ordre de Rs 8 795 millions- soit une baisse de 2,5% comparé au second trimestre 2008, et un décroissement de 7,2% par rapport au trimestre correspondant en 2007. Le montant total d'exportations de janvier à septembre 2008 se quantifiait à Rs 25,510 millions, représentant un déclin de 8,9% comparé à la même période l'an dernier. Les exportations vers nos principaux marchés ont diminué de 4,4% pour la Grande Bretagne, de 24,1% pour les Etats-Unis et ont augmenté de 1,8% pour la France.

Quant aux importations durant le troisième trimestre 2008, elles s'élèvent à Rs 4,702 millions, signifiant une chute de 19,3% comparé au trimestre correspondant en 2007.


Le rapport du BCS se fonde sur les résultats, à fin septembre 2008, des entreprises d'exportation mauriciennes possédant précédemment un certificat EPZ (Export Processing Zone) ainsi que celles des usines de fabrication enregistrées auprès du Board of Investment .